Passer aux informations produits
1 de 4

Ancienne Égypte

Bracelet Ankh en métal<br> (Acier)

Bracelet Ankh en métal<br> (Acier)

Prix habituel $28.00
Prix habituel Prix promotionnel $28.00
En vente Épuisé

Un bracelet égyptien moderne en acier sur lequel est incrusté le symbole égyptien d'Osiris, l'ankh. Même si l'on ne sait pas aujourd'hui à quoi est due la forme de cet ancien symbole, on sait en revanche qu'il représentait la « clé de la vie éternelle » dans le monde égyptien antique .

  • Acier Inox 316L : vieillit noblement dans le temps
  • Taille : 8.25" (21 cm de circonférence)
  • Très agréable à porter
  • Des détails soignés
  • LIVRAISON STANDARD GRATUITE

📏Vous pouvez vous référer à notre GUIDE DES MESURES pour choisir la bonne taille parmi celles proposées. 📏

Ami de l’ancienne terre d’Horus, Sobek et Isis ? Que pensez-vous de ce bracelet égyptien "gentleman Apep" (acier) ? Vous pouvez également consulter tous nos bracelets égyptiens . Enfin, vous pourrez également découvrir notre collection complète de bijoux égyptiens .

Wepwawet Anubis pharaon Narmer Anput (Moyen et Nouvel Empire)

Un bracelet ankh

L' ankh ressemble à un grand T avec une boucle sur son sommet (la partie que tenaient les dieux dans les représentations artistiques égyptiennes). L'ankh est devenu le signe de vie égyptien ainsi que le symbole et l'attribut de toutes les divinités.
De nombreux égyptologues pensent que, dans le symbolisme et les croyances de l’Égypte ancienne, ce symbole était censé conférer l’immortalité et la santé éternelle. C'était aussi un symbole de réconciliation avec les dieux de l'au-delà, donnant accès à la vie éternelle et heureuse offerte par le dieu-pharaon Osiris.

Un bracelet de l'Egypte ancienne

Selon le prêtre égyptien Manéton , le premier roi d'Égypte fut Ménès. Ménès était le fils du roi de Haute-Égypte Narmer et est aujourd'hui considéré comme le premier souverain de la « Première Dynastie des pharaons ».
En effet, au début du règne de Ménès , l'Egypte ancienne que nous connaissons aujourd'hui était divisée en deux parties : la Basse Egypte et la Haute Egypte que Ménès va unifier. Ainsi, le nom « Ménès » (que l'on peut traduire par « Celui qui préserve ») est un surnom tout à fait approprié pour le dirigeant qui a accompli l'œuvre d'unification de l'Égypte.
Afficher tous les détails